J'attends encore la semaine des 4 jeudis!


Tout le monde rêve de cette fameuse semaine des quatre jeudis. Et certain beaucoup plus que d’autres… En effet, boucler son budget semble bien difficile pour beaucoup de Canadiens, surtout lorsque arrivent les factures d’électricité, d’Internet et de crédit. Et quand il ne te reste plus un sous, comment on fait pour rembourser? Encore du crédit, emprunt ou vente de biens. Mais je n’en peux plus, comment on fait pour sortir de ce cercle vicieux?

Au Canada, près de la moitié de la population dépenses la totalité de leur paie et attendent la suivante impatiemment. Étonnamment, il semblerait que cette situation ne dépende pas du revenu de la personne, mais plutôt d’un manque de planification. D’ailleurs, deux problèmes consisteraient à envenimer cette situation: l’endettement et le train de vie.

Au dernier trimestre de 2016, l’endettement des ménages canadiens par rapport au revenu disponible a atteint un record de 167.3%. Ce qui signifie que pour chaque dollar gagné, ils doivent rembourser 1,67$. D’autant plus que les ménages canadiens vivraient souvent au-dessus de leurs moyens. Ils miseraient sur des rentrées d’argent plus tard pour justifier leurs dépenses d’aujourd’hui.

Heureusement, il existe toujours des solutions aux problèmes, il s’agit seulement de trouver celles qui correspondront à nos besoins. Alors, voici quelques-unes qui pourraient vous inspirer.

Faire un budget : Et oui, le budget est à la base de toute économie. Il ne faut pas avoir peur d’établir précisément à quelles dépenses votre paie est attribuée. Vous pouvez simplement utiliser le service en ligne offert par votre institution financière pour en avoir le cœur net. Et puis, après analyse, combien de vos dépenses étaient superflues?

Mettre l’épargne à l’avant-plan : Se payer soi-même en premier est un principe bien connu en finances personnelles. Il consiste à considérer l’épargne comme une dépense comme les autres, mais en réglant cette dépense à les autres. 

Investir : Tant qu’à épargner, pourquoi pas faire travailler cet argent? Le REER, le CELI ou REEE, il existe de nombreuses façons d’investir et bien entendu, votre conseiller financier peut vous guider dans toutes vos démarches.

Enfin, il existe aussi de nombreux petits trucs du quotidien qui pourraient aussi vous aider à ne plus brûler la chandelle pas les deux bouts. Comme dire non aux tentations, éviter les achats impulsifs, faire vos travaux domestiques vous-même… Et j’en passe.

 

undefined