Comment est-ce que les assureurs tarifient les fumeurs de marijuana?


Autrefois, les consommateurs de marijuana recevaient le même traitement que les amateurs de cigarettes de la part des assureurs. Maintenant, il n'est plus question de comparer cannabis et tabac: les fumeurs de marijuana n'ont donc plus à payer aussi cher que les fumeurs de cigarettes pour leur assurance vie.

Le tarif d'une prime fumeur peut s'élever de 40 à 150% plus élevé que celle d'une prime d'assurance pour non-fumeur.

Les compagnies ont évaluée les connaissances actuelles face aux effets de la marijuana pour appuyer le relâchement des règles à ce sujet en soutenant qu'il était sévère d'appliquer le même barème de règlements pour deux types de consommation différente.

Les assureurs considèrent donc que la marijuana serait moins nocive, à long terme pour la santé que la cigarette. Sans compter qu'il est possible de consommer le cannabis sous différente formes, sans nécessairement avoir besoin de la fumer.

Cependant, les plus grands consommateurs de marijuana pourraient se voir imposer une surprime. Il faut penser ici aux fervents consommateurs d'alcool, chez qui la prime d'assurances se voit augmentée puisque ce sont des habitudes de vie qui nuisent à la santé. Le même principe serait donc appliqué aux fumeurs de cannabis.

undefined